7 astuces pour réduire ses déchets dans la cuisine

cuisine zero dechet par Trinquette Atelier

Quand on entame une transition vers le zéro déchet (ou presque), il y a forcément un moment où l’on va devoir regarder notre cuisine en face (enfin plutôt notre poubelle 😱). Emballages plastiques, restes alimentaires, films étirables, boîtes de conserves et autres détritus en tous genre… On est souvent bien loin de l’idéal “zéro déchet” tout beau qui sent bon le citron 😅 🍋.

Pour remédier à ça, j’ai décidé de vous partager quelques petites astuces que j’applique depuis des mois, voir des années ! Cette liste n’est bien évidemment pas exhaustive ! Aussi, je vous invite à me partager tous vos bons conseils dans les commentaires 🍃.

Alors, comment mettre la poubelle de sa cuisine au régime ? C’est parti !

ON ÉLIMINE LE PLASTIQUE :

1. On passe au vrac

Eh oui ! Ce n’est pas le scoop du siècle, mais pour réduire ses déchets en cuisine, le mieux c’est encore de ne pas en ramener. Aussi, dès que c’est possible, on essaye de privilégier le vrac (en allant dans de petites épiceries spécialisées, en magasin classique ou même dans les marchés). Et surtout, on n’oublie pas de ramener ses achats dans de jolis sacs à vrac en tissus, ou on réutilise les sacs en craft que l’on peut trouver dans les magasins !

*Petite astuce : pour les têtes en l’air (comme moi) qui oublient souvent leurs sacs de courses/sacs à vrac/leurs clés (mais ce n’est pas le sujet 😅). Je vous conseille de les suspendre dans votre cuisine ou votre entrée pour ne pas les louper, ou de leur trouver une petite place dans votre voiture si vous l’utilisez pour aller faire vos courses.*

👉 Et pour conserver tout ça ? Je vous conseille d’opter pour des bocaux en verre. Une fois nettoyés, ils sont parfaits pour stocker le riz, les pâtes, les lentilles, les graines… Et protéger ces denrées de tous les petits visiteurs indésirables 🐭.

2. On arrête d’acheter de l’eau en bouteille

Alors là, on s’attaque au sujet dont on entend certainement le plus parler quand il s’agit de réduire ses déchets : les bouteilles en plastique !

Le saviez-vous ? Les ventes d’eau en bouteille, en France, c’est environ 175 bouteilles d’eau par seconde, soit 5,5 milliards de bouteilles d’eau par an, dont 4,5 milliards d’eau plate ! Ces chiffres sont totalement hallucinants quand on sait qu’en France l’eau du réseau est potable.

👉 Alors, comment on fait ? Si vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de consommer l’eau du réseau, il existe de nombreuses solutions qui s’offrent à vous. Vous pouvez opter pour de petits bâtons de charbon actif ou des perles de céramique à laisser tremper dans l’eau. Mais, vous pouvez aussi vous tourner vers une solution plus durable (bien que plus onéreuse) comme un filtre à gravité en inox comme ceux de la marque Berkey. Et bien évidemment, pour les petits trajets du quotidien, on n’oublie pas notre meilleure amie… J’ai nommé : la gourde en inox !

🍃 Retrouvez les gourdes et leurs jolies pochettes de transport sur mon e-shop !

Sacs à vrac en lin et coton - Trinquette Artisanat
Sacs à vrac – Trinquette Atelier
Duo de bouteilles isothermes Qwetch & pochette de transport - pique nique
Gourdes Qwetch x Trinquette Atelier

3. On passe du jetable au durable

Essuie-tout jetable, film étirable, papier cuisson… notre cuisine est REMPLIE de produits jetables qui polluent énormément, en plus de couter plutôt cher à force de les racheter encore et encore.

👉 Alors, on utilise quoi ? Enfaite quand on y pense c’est assez simple, on peut trouver une alternative réutilisable quasi pour tout dans la cuisine. Exit le jetable, place au durable !

  • L’essuie-tout jetable : pour le remplacer vous pouvez opter pour de l’essuie-tout réutilisable en coton super absorbant (on en propose de tous mignons en coton liberty sur la boutique). Il vous suffira de les passer à la machine dès qu’ils sont sales, puis de les réutiliser quasi à l’infini !
  • Le film étirable / l’aluminium : ici on est fans des charlottes à plat en coton enduit (en même temps c’est un peu notre Best Seller 😜). Idéales pour recouvrir vos petits et grands bols ainsi que vos assiettes et autres plats à tarte. Et après : Hop au frigo ! Vous pouvez également vous tourner vers des Be Wrap, fabriqués à base de tissu et de cire d’abeille.
  • Papier cuisson : pour cuire vos aliments au four, je vous conseille de regarder du côté des tapis de cuisson réutilisables. Vous pouvez en trouver de supers en toile de fibre de verre siliconée.
  • Pailles en plastique : normalement on n’en trouve plus (et heureusement) ! Mais pour les retardataires qui viendraient de finir leur stock, vous pouvez désormais opter pour des pailles en verre, en inox ou en bois. Vous avez l’embarras du choix ! D’ailleurs, on me dit dans l’oreille qu’il nous reste quelques modèles de pailles sur notre boutique en ligne… Et en plus ils sont en promo ! 💸

🍃 Retrouvez toutes mes créations pour une cuisine éthique et chic sur mon e-shop !

charlottes à plat - Trinquette atelier - Bleu ciel et fleures
Charlottes à plat – Trinquette Atelier
Rouleau d'essuie-tout lavable - Trinquette Atelier - cuisine zéro déchet
Essuie-tout réutilisable – Trinquette Atelier

FAIRE LA VAISSELLE EN MODE ZÉRO DÉCHET :

4. On cherche une alternative aux éponges jetables

Pour réduire ses déchets dans la cuisine, la question de la vaisselle est incontournable ! Alors, comment essayer de se passer des éponges bifaces dérivées du pétrole ? J’ai exploré quelques pistes… mais je dois reconnaître que je n’ai pas encore trouvé la solution qui me convient à 100% ! Donc, si vous avez des astuces je suis preneuse ! 🤗

  • La brosse vaisselle : un manche en bois, des poils en fibre d’agave et une tête remplaçable (selon les modèles) quand elle est trop abîmée ! À utiliser comme une éponge classique pour laver les verres, les assiettes et les casseroles. Une de mes solutions préférées ! Cependant, des résidus de nourriture ont tendance à se loger dans les fibres, elle nécessite donc un nettoyage fréquent et assidu…
  • La Luffa : une éponge végétale très douce qui s’utilise également pour le bain, elle est top pour nettoyer sans rayer votre vaisselle. En revanche, elle n’a aucune action absorbante… pas du tout pratique pour nettoyer des surfaces/ les plaques de cuisson.

Mes éponges lavables : j’ai réalisé il y a quelque temps des éponges réutilisables à base de coton et de kapok (fibre végétale issu d’une courge). Elles vous avaient beaucoup plu, mais je n’en suis pas encore entièrement satisfaite. Je trouve que l’on n’arrive pas encore à se rapprocher suffisamment de la capacité absorbante d’une éponge classique et que le côté “grattant” à base de toile de jute n’est pas encore assez efficace…

Comme je veux vous proposer un produit au top du top, je réfléchis encore à de nouvelles options et de nouveaux matériaux ! Si vous avez des idées/des envies, n’hésitez pas à m’envoyer des messages, je les lirai avec attention 🥰 .

5. On se tourne vers des produits d’entretien naturels

Pour nettoyer votre vaisselle et votre cuisine, privilégiez les produits naturels ou faits maison ! De nombreuses marques proposent des alternatives sympas pour ceux qui n’ont pas envie de trop se prendre la tête (Les Petits Bidons, Danika…). Mais, vous pouvez parfaitement utiliser un véritable savon de Marseille en guise de liquide vaisselle, cela sera tout aussi efficace !

Quelques idées : utilisez du vinaigre blanc pour laver la cuisine au quotidien et détartrer votre cafetière/bouilloire, fabriquez votre liquide vaisselle ou encore les tablettes pour le lave-vaisselle (à base de percarbonate de soude, d’acide citrique et de cristaux de soude).

👉 Si la thématique de “ménage version zéro déchet” vous intéresse, un article sur le sujet arrive prochainement !

Éponges lavables Trinquette Atelier dans une cuisine zéro déchet
Éponges lavables Trinquette Atelier
Brosse vaisselle écologique
Brosse vaisselle écologique

CUISINER ANTI GASPI :

6. On réduit le gaspillage : cuisiner maison et prévoir ses menus

Chaque année, on jette trop de nourriture ! Pour diminuer votre impact et éviter que vos produits moisissent au fond du frigo 🤢, il y a quelques petits gestes très simples à mettre en place !

👉 Cela peut paraitre tout bête, mais pensez simplement à faire une liste de courses en vérifiant ce dont vous avez vraiment besoin et en fonction des plats que vous avez décidés de faire durant la semaine… Pensez également à vérifier les dates de péremption pour cuisiner en priorité les produits qui arrivent à leur date limite de consommation.

En cuisine, privilégiez le fait maison ! Déjà c’est meilleur 🥰 et ensuite cela va vous aider à limiter votre consommation d’emballages. Vous pouvez par exemple investir dans des moules pour faire vos pâtisseries, faire vos propres conserves de légumes et vos confitures dans des bocaux en verre…

7. On pense au composteur !

Eh oui ! Avec ou sans jardin, vous pouvez tout à fait vous mettre au compost !

Comment on fait ? L’idée c’est de réduire encore plus le volume de sa poubelle en compostant les déchets qui peuvent l’être (épluchures, marc de café, thé…). Si vous possédez un jardin, vous aurez ensuite au bout de quelques semaines un superbe engrais naturel. En revanche, si vous n’avez pas un petit bout de terrain, vous pouvez opter pour un composteur d’appartement ou un bokashi.

Vous pouvez également trouver sur le site de Zero Waste France la carte des composteurs collectifs les plus près de chez vous.

Courses zéro dechet
Composter - Cuisine zéro déchet

Voilà, j’espère que cet article aura pu vous donner quelques idées. 🍋 Et vous, quelles sont vos astuces pour réduire vos déchets dans la cuisine ?

👇 Retrouvez cet article facilement en l’épinglant sur Pinterest


Laisser un commentaire ici